Jean Luc LORGNET

JEAN LUC LORGNET, DES AUTOS DE CIRCUIT POUR LA COURSE DE CÔTE.

Aujourd’hui, présentation de Jean Luc LORGNET qui fait paire avec son frère Fabrice LORGNET. Depuis quelques années ils écument les courses de côtes à bord d’autos préparées initialement pour le circuit. Découvrons le parcours de Jean Luc et les différentes autos qu’il a pu piloter dans cette interview écrite !

NR : Bonjour Jean Luc, peux-tu te présenter ?

J L : Bonjour à tous, nos ami(e)s passionné(e)s et ami(e)s pilotes amateur(e)s et professionnel(le)s automobile.
Je me présente Jean Luc LORGNET, 56 ans, et licencié FFSA depuis 1999. Mais aussi membre fondateur avec mon frère Fabrice LORGNET du RACING TEAM BACIVIEN RTB à Bézu-St-Eloi dans le 27. C’est une association sportive pour initier les jeunes en conduite et sorties circuit.

NR : D’où t’es venu cette passion pour la course de côte ?

J L : Cette grande passion de la compétition et de notre belle discipline, la course de Côte, nous a été transmise par le virus de notre père Jean Claude LORGNET. Il a roulé sur Alpine A110, BBM, ALFA ROMEO GTV au sein de l’ASA 2000 Team la Fouine dans les années 1970 – 1980, sur de belles épreuves nationales du Championnat De France deuxième division, comme Avernes, Poisson, Neufchâtel-en-Bray ou encore Montmarquet. Nous étions petits et déjà amateurs de ce beau sport, en spectateurs.

Jean Claude LORGNET – Course de Côte des Andelys 1973

NR : Après ton père bien sûr, quels sont les pilotes de course de côte dont tu es fan ?

J L : Les grands pilotes qui m’ont marqués dans les années 70 – 90 sont Jimmy MIEUSSET, Guy DHOTEL, Marcel TARRES et Anne BAVEREY.
Et chez nos pilotes actuels j’aime beaucoup MERLI, FAGGIOLI et Sébastien PETIT; des hommes qui vont très vite. Sans oublier la relève, avec nos petits jeunes Kevin DUROT, Julien FRANCAIS et Kevin PETIT.

NR : Effectivement des pilotes très rapides d’époques différentes !
Quelles voitures as-tu pilotées et qu’elle est celle avec laquelle tu as pris le plus de plaisir ?

J L : Depuis 1999, j’ai aimé piloter différentes autos : de la 205 Rallye achetée chez notre Ami Charly CARCREFF, de la 206 S16 RPS, 206 RC, 206CC CUP, 206 RCC CUP, C2 R2, Seat Supercopa et RCZ Cup. La Seat et RCZ sont de superbes autos modernes avec un gros potentiel moteur suralimenté et efficaces dans nos ascensions en montagne.

NR : Tu viens de citer la 206 RCC CUP, que peux-tu nous dire par rapport à cette voiture ?

J L : Pour la 206 CC et RCC, l’idée nous est venue avec mon frère Fabrice, de rouler en double monte avec une grosse auto, et nous avions suivi ces autos sur circuit avec le JSB Julien BRICHE Compétition. Nous avons donc décidé de faire rouler cette voiture dans notre belle discipline.
C’est une superbe auto avec un châssis ferme typé circuit, un bon moteur 2.0l 16s de 206 RC de 180cv accouplée à une boîte de vitesse séquentielle pour gagner des secondes sur nos sprints. Nous avons fait une mise au point de la liaison au sol avec LAD Louviers Auto Développement.
Je me suis régalé avec l’ascension du Mont Dore en 2006 où c’était la première participation d’une 206 CC ex Cup. Des souvenirs inoubliables.

NR : C’était un pari osé de partir sur une voiture qui faisait uniquement du circuit. Avant de se lancer sur ce projet vous aviez pu l’essayer avec ton frère?

Pari osé oui, bien que toutes nos autos de course, sont issues du circuit pour une utilisation course de cote, que cela soit la 206 RPS, la 206 CC, la 206RCC, la RCZ CUP, ou encore la 308 CUP…
Nous avons essayé cette sublime 206 RCC avec notre grand ami Julien BRICHE, sur le circuit de Croix-en-Ternois, au cours d’une journée complète pour nos essais et la prise en main du véhicule. Nous avons découvert une superbe auto vivace et avec une très bonne maniabilité due au châssis ferme.

NR : Et à ta première sortie au Mont Dore, la 206 CC CUP s’est elle avérée efficace par rapport aux autres voitures de la classe ?

J L : Ma première sortie et première participation avec la 206CC ex cup en montagne, m’a apportée de superbes sensations sur un beau tracé long de championnat de France. Et j’ai fini bien classé dans mon groupe A par rapport aux 206 berlines.

NR : Et pour finir as-tu des partenaires ou des personnes à remercier ou mettre en avant ?

J L : Nous remercions tous nos partenaires qui, grâce à eux, nous permettent l’achat de pneumatiques, les frais d’entretien de nos voitures, grâce à qui l’aventure continue, et grand merci à Inovtolerie.fr, Jouy sous thelle.

NR : Et bien merci beaucoup Jean-Luc pour le temps accordé et les informations que tu viens de partager à nos lecteurs. Je te dis à bientôt en espérant se revoir rapidement !

J L : En espérant vous retrouver au plus vite pour de nouvelles aventures, en cette période difficile pour 2020. Priorité à la santé. Prenez soin de vous et à bientôt !

Interview réalisée par Jordan Huré