À peine rentré du Rallye des Boucles de Seine qu’il faut déjà se concentrer sur la prochaine épreuve, la plus importante pour tout passionné de rallye français : la Finale de la Coupe de France des Rallyes ! La dernière remontant à 2019, nous avons décidé de faire le déplacement pour vous permettre de suivre de Normandie cette finale grâce aux lives qui vous seront proposés ou encore grâce aux vidéos qui sortiront après l’épreuve.

Pour les débutants en la matière, voici quelques explications : la finale est la seule épreuve dite “fermée” car pour s’y inscrire, il faut avoir récolté un certain nombre de points tout au long de la saison en participant à un maximum de rallyes et/ou en jouant souvent aux avant-postes dans sa classe. C’est donc le rêve ultime pour tout équipage amateur français.

La finale se déroulera du 15 et 16 octobre prochains aux alentours de Châteauroux, dans l’Indre. Le rallye comportera un parcours d’environ 120 kilomètres. La fiabilité des voitures sera mise à rude épreuve et l’arrivée sera déjà une belle victoire pour chaque équipage. Puis, rappelons que tous les Français qualifiés y sont conviés, mais que beaucoup ne sont pas de l’Indre et qu’ils ne connaissent pas ce genre de terrain. C’est ce qui fait une fois de plus le charme de cet événement.

Le rallye débutera le vendredi 15 octobre à 10h55 par un prologue puis la course débutera réellement le soir même, à 17h30 pour 3 spéciales. Le samedi 16 octobre sera la journée la plus importante puisque les équipages se batailleront sur 6 spéciales divisées en 2 boucles. Puis, à l’issue de la course, les voitures ayant surmonté l’épreuve pourront rentrer à Châteauroux pour être récompensé.

Du côté de la liste des engagés, c’est sans surprise qu’on retrouve de très beaux noms dont certains qui pourront jouer la victoire scratch. Commençons par Stéphane Lefebvre qui, armé de la Citroën C3 Rally 2, devrait facilement jouer le podium. Pour l’en empêcher, Michel Morin et sa Polo Rally 2 aura l’avantage de la connaissance du terrain et pourraient créer la surprise. Habituellement au volant de propulsions, mais n’ayant pas le droit de faire des épreuves de la coupe de France avec sa grosse 991, Anthony Cosson se présentera avec la Skoda Fabia Rally 2 avec laquelle il avait signé une belle 2e place au Rallye de la Vienne et une honorable 4e place lors du Rallye de la Côte Fleurie. Donc, l’infidélité à sa Porsche ne devrait pas le ralentir. N’oublions pas la présence de Denis Millet et sa Polo Rally 2 qui pourrait faire chauffer les chronos comme il l’a très bien fait tout au long de la saison. Il possède pas moins de 4 victoires, une seconde place et une très belle 5e place lors d’une manche du CFR.

En parlant de CFR, nous pouvons conclure en soulignant la présence de Jordan Berfa et Thibault Habouzit, deux habitués du CFR qui pourraient eux aussi jouer devant avec respectivement une I20 Rally 2 et une Polo Rally 2.

Lors de cette finale, le comité de Normandie sera représenté par pas moins de 17 qualifiés !

Tout d’abord, Marc Amourette prendra le départ avec sa C3 Rally 2 toute fraîchement décorée pour aller essayer d’honorer son rôle d’outsider à la victoire scratch. Il portera le numéro 2. Avec 426 points obtenus, Sébastien Alemany s’est qualifié facilement et viendra se comparer aux autres équipages français. Armé de sa Skoda Rally 2, lui aussi devrait honorer son rôle d’outsider. Son numéro sera le numéro 7. Après 6 ans sans finale des rallyes, Stéphane Pustelnik sera de retour avec sa C3 Rally 2. Il devrait, tout comme ses deux compères, être dans le coup. Avec l’ancienne DS3 Rally 2 de Marc Amourette, Alexis Flambard s’illustrera pour la première fois à une finale. La DS3 sera habillée du numéro 16.

Avec le numéro 40, c’est Ludovic Surin et sa redoutable et originale ZX A7K qui pourra très largement gagner sa classe car étant seul, il lui suffira de rentrer samedi soir à Châteauroux. Mais la bagarre se fera sûrement au général, car nous savons comme le pilote aux couleurs Yokohama est rapide.

Nous allons continuer avec les numéros piles, ici, c’est le numéro 50 qui nous intéresse, car ce n’est autre que Steve Rousseau et sa clio R3. Ils seront une dizaine à se battre dans la classe, mais nous savons que Steve pilote cette auto depuis 2013, qu’il la connaît par cœur et qu’il a un très bon coup de volant donc nous ne doutons pas du fait qu’il pourrait très largement jouer la victoire de classe ou au minimum le podium.

Michel Bourgeois, équipé de sa fidèle Mitsubishi EVO X, aura lui aussi un rôle important à jouer pour la victoire en N4 même si d’autres gros noms du rallye français pourraient l’en empêcher. Leur numéro sera le 70, 8 numéros plus tard, donc avec le numéro 78, c’est Anthony Langlois et sa clio F2014 qui s’élanceront dans cette classe remplie de fous furieux ! Nous savons qu’Anthony comptera sur la fiabilité de sa clio qu’il a eu du mal à trouver cette saison pour tout d’abord rejoindre l’arrivée, mais aussi pour bien figurer sur le tableau des temps. De manière générale, en F2014, la bagarre s’annonce rude pour nos Normands, car de très gros noms apparaissent comme par exemple le redoutable Ludovic Jeudy ou encore Patrice Launay. Juste derrière, avec le numéro 79, c’est Gil Delamare qui s’élancera pour sa 4e finale. En 2008, il avait participé à la finale à Chateauroux donc le pilote de la clio F2014 sait à quoi s’attendre et saura le montrer pour essayer de jouer aux avant-postes. Avec le 83 sur les portes, C’est Romain Brion qui viendra essayer de récupérer son titre de champion de France en F2014 qu’il avait pu acquérir avec son ancienne clio 3 en 2018 à Châlon-sur-Saône. Cette année, il prendra le départ avec sa Clio 2 F2014 qui s’est montrée redoutable cette année. Il compte notamment un podium scratch à son actif en comptant uniquement 2021. Juste derrière, avec le numéro 84, Sylvain Seray qui prendra le départ. Équipé de sa fidèle clio 3 F2014 rouge, Sylvain aura un statut d’outsider dans la classe, mais il pourrait créer la surprise.

Avec sa Peugeot 206 A7, Christophe Pierre a pu se qualifier grâce à de très belles performances tout au long de l’année. Sur 8 départs, il remporte 4 fois la classe et il termine très souvent dans les 25 au scratch. Ils seront une quinzaine en A7, la bataille s’annonce rude ! Il portera le numéro 108.

Ensuite, avec le 153, c’est Julien Jollit qui viendra honorer le drapeau normand avec sa 106 A6. Depuis 2020, il finit toujours sur le podium de classe et il a abandonné qu’une seule fois. Julien devrait bien figurer dans la classe. Avec le 157 sur les portes, Kevin Coignard s’élancera sûrement avec de grosses ambitions, car en 2020, avec sa clio F2014, il avait terminé à une très belle 14e place au scratch puis à une incroyable 19e place au général au Touquet, une manche du CFR.

En N2, Thomas Fisk arrivera sûrement dans la région centre avec l’ambition de bien figurer dans la classe. Avec sa saxo N2, le pilote originaire de Pont-l’Evêque ne possède aucun abandon et uniquement des victoires de classe. Thomas réalise la saison parfaite, nous espérons le voir au plus haut dans la classe N2. Il portera pour l’occasion le numéro 168.

Si je parle d’une AX volante, on nous répond automatiquement le nom de Florian Fagnen ! Évidemment au vu de ses performances tout au long de l’année, Florian sera au départ de la finale avec son habituelle AX F2012. Sa dernière finale remonte à 2019, à Albi où il avait terminé 3e du F2012. Le pilote aura peut-être une carte à jouer même si nous connaissons la pointe de vitesse de Patrice Cordier, son “adversaire direct”. Il sera habillé du numéro 179.

Et pour finir, Arthur Dufay portera le numéro 200 pour sa toute première finale. Arthur et la 106 N1, c’est depuis 2019 que des podiums de classe ou de rares abandons. Il partira sûrement avec l’objectif de finir pour une première, mais aussi de jouer en N1, car il sait que peu importe le terrain, il peut jouer avec les leaders de classe. Il l’avait prouvé en début d’année au Rallye National des Cieux-Monts de blond.

Voilà, pour ce qui est de la brève présentation de nos qualifiés normands, nous leur souhaitons évidemment le meilleur lors de cette finale et peu importe l’issue de celle-ci, ces pilotes n’ont plus rien à prouver dans notre région alors bravo à eux !

3 Commentaires sur “FINALE DES RALLYES 2021

  1. olivier periolat dit:

    bonjour , je souhaiterais avoir vos passage vidéo de la finale si possible pour immortaliser notre titre de champion en groupe gt la bmw numéro 35 avec ces beaux pneus tous neuf lol

  2. SANSON dit:

    Bonjour, n’étant pas sur place, j’ai suivis vos direct et celui du prologue était vraiment extra, l’ambiance était super. Un grand merci de nous avoir fait vivre ça. Malgré un abandon prématuré dans l’ES2, je cherche des photos et vidéo de l’équipage n° 100 (Levillain/Dumont) pour faire un petit album souvenirs.
    Avec mes remerciements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *